Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis près de 3 ans maintenant, j'ai intégré l'association A PLEINES MAINS en tant que bénévole : mon rôle à moi est simple, je suis TRIEUSE tous les mardis matin et VENDEUSE une fois par mois. J'y ai connu des filles formidables qui font un boulot exceptionnel avec toujours l'objectif d'aider les plus démunis, en donnant en premier un peu de notre temps.

http://co112w.col112.mail.live.com/att/GetAttachment.aspx?tnail=1&messageId=2cab3d03-05f1-11df-840c-002264c17b68&Aux=44|0|8CC6815153FC520||0|0|0|0||&maxwidth=220&maxheight=160&size=Att


Ci-dessous un article écrit par LE PETIT JOURNAL DE SHANGHAI qui vous permettra de mieux comprendre le rôle d'APM.

ligne.gif

 

A Pleines Mains, association caritative laïque, a pour objet de permettre aux communautés chinoises et internationales de se rencontrer et de s'engager auprès des plus démunis en Chine.
Découverte avec Claire Rechatin et Katia Gailliegue, Présidente et vice présidente de l’association, qui se sont fait un plaisir de présenter leurs nombreuses activités, centrées autour du même leitmotiv : mettre en relation des projets et des bonnes volontés…



A Pleines Mains (APM) est un groupe de bénévoles qui agit depuis onze ans à Shanghai et en Chine. En France, APM a une existence officielle depuis un mois, avec son statut d’association française (loi 1901). Soixante cinq bénévoles participent régulièrement à ses activités. Ici, aucune hésitation, le but est d’aider les plus démunis, orphelins et handicapés notamment.

Quels sont les publics aidés?
APM soutient divers projets : le plus ambitieux consiste à aider huit villages de lépreux à la frontière du Guangdong et du Guangxi. APM sponsorise les médicaments de plus de 800 malades, mais aussi les opérations médicales et l’amélioration des conditions matérielles de la vie des villages de lépreux.
Les orphelins sont aussi au cœur des projets de l’association : un orphelinat pour enfants nécessitant des opérations chirurgicales à Xi’an, l’institut Béthel pour orphelins aveugles près de Pékin, ou encore l’orphelinat privé de Lao Wang dans l’Anhui, où les conditions de vie sont très sommaires…
La priorité est donnée aux projets gérés de près ou de loin par des étrangers pour "mieux comprendre où vont les fonds" nous explique Claire. Par souci de visibilité donc.

 

Avec quels moyens ?
APM fonctionne principalement grâce aux dons: un show-room collecte et revend des vêtements, meubles, objets de seconde main et même de la nourriture donnée par des particuliers ou des entreprises. Tous les dons sont reversés aux projets : les biens récoltés sont d’abord triés pour savoir ce qui sera vendu et ce qui pourra aller directement aux structures concernées, selon leurs besoins. Pas de dons massifs, mais du sur-mesure, en fonction des projets et des nécessités. Les petites mains d’APM prépareront un carton d’habits pour telles familles défavorisées, la collecte de fonds financera la chirurgie cardiaque d’une petite orpheline ou paiera le salaire des Ayis d’un orphelinat…
Des ventes sont organisées tous les mois. Au départ il y avait plus d’expatriés que de Chinois, aujourd’hui la tendance est inversée, et le bouche-à-oreille fonctionne bien autour d’APM.
A Pleines Pages, une permanence régulière, assure aussi la vente de livres d’occasions : "une mine de livres pour une bouchée de pain".


L’occasion de faire du bien tout en se faisant plaisir !

 

ligne.gif

Tag(s) : #NOTRE QUOTIDIEN

Partager cet article

Repost 0