Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 30 décembre au matin comme nous l'avions prévu, nous avons quitté le VILLA BELZA (resort de Yannick et Eva) pour  nous rendre au DBR (DUMALLUAN BEACH RESORT) ou nous avions réservé 3 nuits.

Le DBR se trouvait à environ 2 ou 3 kilomètres en tricycle de chez Yannick. Nous étions contents d'aller la bas car on nous avait dit qu'il y avait la plus jolie plage de l'ile : DUMALLUAN BEACH. Et ça c'était vrai. Mais arrivé sur place, nous nous sommes pas sentis très bien. Ce jour là, il pleuvait en plus.

La première chose fut que nous nous sommes retrouvés avec une centaine de philippins sur la plage (normal à coté du DBR se trouvait une plage publique : on le savait aussi mais on ne s'attendait pas à çà quant même). Et tous les jours même quant il pleut les philippins viennent en famille pour y passer la journée, jusqu'à tard le soir.

Ils amènent leur marmitte et tous les ingrédients pour faire un grand festin et se retrouver en famille. Super programme pour eux.

Mais pour nous, fini le calme, la tranquillité du CLUB SERENA ou du VILLA BELZA.

Pour continuer notre mésaventure, je parlerai du bungalow ou plutot de la cage à lapins ou à poules comme vous voulez. 

Le DBR est très ombragé puisqu'entouré d'arbres. Nous l'avons trouvé sombre, triste, les uns sur les autres. "Notre cage" était carrelée du sol au plafond. Aucune aération, un taux d'humidité très élevé. Nous sommes restés une nuit (bien obligé) et notre linge était tout humide, limite mouillé (imaginez l'odeur). Beurk.

De plus, j'ai du faire les lits de Loryne et ELiott : oui oui. Ils nous ont apporté 2 matelas et les draps. Lamentable !!!! surtout quant on connait le prix des chambres !!!!!


Le matin à 5 heures nous avons été réveillé par le coq qui se trouvait dans le jardin dans une cage. Rien allait vraiment !!!!!

Le restaurant était minable également. Du coup, le soir nous avions décidé d'aller manger dans le restaurant du resort d'à coté. Eh bien devinez un peu. On n'a pas pu : il fallait payer des droits d'entrée pour consommer et manger. Hallucinant. Nous n'avions décidément pas de chance.

La seule chose de bien c'est vrai, c'était la plage : nous avons découvert une très jolie plage en nous éloignant du resort. Malgré cela, l'endroit ne nous convenait pas.  

C'est en marchant sur la plage, que Thierry a suggéré de partir et de trouver un autre resort.

Mais les autres resorts sur la plage étaient complets bien évidement : nous avons émis l'hypothèse de retourner au Club Séréna ou nous étions très bien. Mais il fallait se rendre à l'évidence, c'était beaucoup trop loin. Du coup, à l'unanimité nous avons décidé de retourner chez Yannick s'il avait de la place.

Par chance, il pouvait nous accueillir 2 nuits supplémentaires : nous étions ravis (Loryne et Eliott les premiers bien sur car ils allaient retrouver les enfants OTTAVI et finir la semaine avec eux).

Eva est venue nous chercher le lendemain matin à 9 heures du matin. On était près de bonne heure car nous n'avions pas très bien dormi. Thierry se grattait de partout.

Vous comprendrez en lisant tout ceci que je n'ai pris aucune photo. Je ne vois pas l'intéret de vous montrer ce que nous n'avons pas du tout aimé, un endroit tristounet et pas chaleureux du tout.

Le réveillon nous l'avons passé sur ILONA BEACH avec la famille OTTAVI. Yannick et Eva nous ont retrouvé sur la plage lors des feux d'artifice : ce sera mon prochain article.

Tag(s) : #PHILIPPINES

Partager cet article

Repost 0